Le test musculaire

Le test musculaire consiste à placer un muscle en position de contraction et à exercer une très légère pression sur le membre ainsi immobilisé (par exemple le bras) pour tenter de lui faire quitter cette position.

Instrument de bio-feedback, il indique par un affaiblissement du tonus musculaire (par exemple le bras cède sous la pression pourtant très douce) que la circulation de notre énergie est perturbée lorsque nous sommes sous stress.

Le test musculaire fonctionne comme un mécanisme « ouvert/fermé » qui donne des réponses stress/non stress. Un affaiblissement du tonus musculaire signifie « Ceci est un stress pour moi ». Un muscle qui garde son tonus signifie
une absence de stress.

Le test musculaire nous renseigne ainsi sur la présence d’un stress en rapport avec une activité (par exemple lire, écrire, conduire, parler en public, etc..), une difficulté, un problème, une question, une sensation, une émotion, une douleur, un déséquilibre… Il nous permet également de déterminer la technique appropriée de correction du stress.

Il arrive parfois qu’on ne puisse pas utiliser le test musculaire, par exemple dans le cas d’un bébé. On utilise alors la technique du transfert qui consiste à tester une autre personne servant de transfert en se « connectant » à la personne qui reçoit la séance en la touchant. Concrètement, on peut ainsi tester un petit enfant se trouvant sur les genoux de sa maman en utilisant le test musculaire sur celle-ci.